19 Mars 2018 – Windows Serveur 2019

Attendu mi-2018, Windows Server 2019 arrive avec plusieurs fonctions intéressantes pour prendre en charge les serveurs hyperconvergés mais également accompagner le mouvement des entreprises vers le cloud hybride.

Windows Server 19 sera disponible au cours du second semestre de l’année avec une preview accessible dès maintenant via le programme Insiders de Microsoft. La version à venir apporte de nouvelles fonctions pour les datacenters, notamment la gestion des configurations de clouds hybrides et des infrastructures hyperconvergées. Également au programme, de nouvelles fonctions de sécurité et une meilleure prise en charge des conteneurs et de Linux.

Vers le cloud hybride

Cette version 19 de Windows Server, première version majeure livrée par Microsoft depuis 2016, est très orientée vers les déploiements de cloud hybride. Le cloud computing promet une efficacité opérationnelle et l’optimisation des coûts, mais la plupart des grandes entreprises exploitent des environnements informatiques hybrides pour diverses raisons, y compris des problèmes de conformité. Lors de la conférence Ignite organisée en septembre dernier, Microsoft avait présenté Project Honolulu, une application de gestion basée sur le navigateur.

 

Une version preview déjà disponible, côté sécurité Microsoft étend la prise en charge de Linux : les VM Windows Server Shielded empêchent toute manipulation des machines virtuelles par qui que ce soit, à l’exception des administrateurs, et Windows Server 19 ajoute la prise en charge des VM Linux dans Shielded Windows. Si Windows Server 19 reprend le même modèle de licence que Windows Server 16, l’entreprise annonce néanmoins une augmentation est « très probable » des prix de Windows Server Access Licensing (CAL).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *